L’impact des champignons lignivores sur la santé des arbres et leur traitement

Publié le : 12 mars 20237 mins de lecture

Protéger les arbres est crucial pour préserver notre environnement. Ils remplissent de nombreuses fonctions vitales, dont la fourniture d’oxygène et la régulation du climat. Malheureusement, ils sont régulièrement attaqués par des parasites et des maladies, dont les champignons lignivores. Afin de garantir leur protection et leur longévité, il est essentiel de diagnostiquer et de traiter ces champignons. C’est un moyen de combattre les champignons lignivores pour protéger les arbres.

Les champignons lignivores : qu’est-ce que c’est ?

Les champignons lignivores sont des organismes fongiques qui se nourrissent de la matière ligneuse des arbres, des racines jusqu’aux branches. Ils sont souvent introduits dans les arbres par des blessures causées par des chutes, des blessures mécaniques, des herbivores ou des insectes ravageurs. Les champignons lignivores peuvent infecter tout type d’arbre, mais certains sont plus susceptibles que d’autres. Les arbres infectés par les champignons lignivores sont malades et vulnérables aux organismes nuisibles récurrents.

Les différents types de champignons lignivores

Il existe plusieurs espèces de champignons lignivores, chacune ayant sa propre façon de s’attaquer aux arbres. Les plus courantes sont la mérule, le polypore, le Ganoderme et le serpula. Ils présentent des caractéristiques uniques, mais sont tous nuisibles pour la santé des arbres.

Leur mode de propagation dans les arbres

Les champignons lignivores se propagent dans les arbres par l’intermédiaire de spores infectieuses qui se propagent par le vent et l’eau. Une fois que les spores ont pénétré dans la plaie, le champignon commence à se développer et à se nourrir de la matière ligneuse de l’arbre. Avec le temps, la croissance du champignon peut conduire à la destruction complète de l’arbre.

Les impacts négatifs des champignons ligneux sur la santé des arbres

La présence de champignons lignivores peut entraîner de nombreux symptômes négatifs pour la santé des arbres.

Les symptômes de la présence de champignons lignivores

Les symptômes courants de la présence de champignons lignivores incluent des taches circulaires de champignon sur l’écorce de l’arbre, des champignons qui poussent sur le tronc ou les branches, des zones de décoloration, des fissures ou des plaies sur l’écorce, et une décomposition de la matière ligneuse. Les champignons produisent des enzymes qui procurent une odeur forte et désagréable, et dégage une texture spongieuse à l’arbre. Dans certains cas, les champignons lignivores peuvent causer des dommages structurels importants pour l’arbre. Sans traitement, l’arbre infecté peut mourir.

Le risque de mortalité des arbres infectés

Les arbres infectés par les champignons lignivores peuvent être mis en danger de mort. La présence de champignons peut affaiblir l’arbre, le rendant plus sensible aux maladies et aux parasites, affaiblissant sa résistance, et l’incapacité de se développer normalement.

Les méthodes de diagnostic de la présence de champignons lignivores

Il est essentiel de diagnostiquer rapidement la présence de champignons lignivores dans les arbres pour éviter les effets négatifs sur leur santé et leur croissance.

Les signes visibles à l’œil nu

Les champignons qui poussent sur les arbres et les taches spongieuses sont des signes visibles de la présence de champignons lignivores. D’autres symptômes peuvent inclure des fissures ou des plaies sur l’écorce de l’arbre et des zones de décoloration. Cependant, le diagnostic visuel seul n’est pas toujours fiable, il faut des outils de diagnostic professionnels pour identifier l’espèce de champignon.

Les outils de diagnostic professionnels utilisés pour les détecter

Les outils de diagnostic professionnels tels que la sonde de résistance électrique et le microscope peuvent être utilisés pour identifier la présence de champignons lignivores. Le test de résistance électrique mesure la conductivité du bois et permet de détecter les zones où les champignons ont endommagé le bois. Le microscope peut-être utilisé pour observer la structure du champignon et pour identifier l’espèce.

Les différentes techniques de traitement des arbres atteints de champignons lignivores

Il existe plusieurs méthodes pour traiter les arbres infectés par les champignons lignivores, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients.

Les méthodes de traitement biologiques

Les méthodes de traitement biologiques utilisent des agents naturels pour aider à éliminer les champignons. Ils comprennent des fongicides biologiques, des insectes parasitaires bénéfiques et des bactéries bénéfiques qui peuvent aider à décomposer le bois pour éviter la propagation de la maladie.

Les méthodes de traitement mécaniques

Les méthodes de traitement mécaniques impliquent l’enlèvement de parties de l’arbre infecté pour prévenir la propagation de la maladie. Les sections infectées de l’écorce et les branches doivent être coupées pour empêcher la propagation aux autres parties de l’arbre. Les gravats doivent ensuite être brûlés ou jetés dans un site d’enfouissement approuvé.

Les méthodes de traitement chimiques

Les méthodes de traitement chimiques impliquent l’utilisation de fongicides pour tuer les champignons. Les fongicides sont appliqués directement sur l’arbre infecté pour aider à éradiquer la maladie. Cependant, certaines méthodes sont moins durables et ne sont pas écologiques.

Les moyens de prévention de l’infection par les champignons lignivores

La prévention est la meilleure solution pour éviter les infections des champignons lignivores.

Les pratiques culturales efficaces pour prévenir l’infection

Des pratiques culturales efficaces telles que les aménagements paysagers, le drainage adéquat, l’aération adéquate et l’arrosage régulier sont utiles pour prévenir la maladie. Les applications de fertilisants aideront les arbres à résister à la maladie. Les émondateurs bien formés peuvent aider à éviter les blessures mécaniques qui peuvent conduire à l’infection.

Les mesures de sécurité pour éviter la propagation

Il est essentiel de prendre des mesures de sécurité pour éviter la propagation des champs lignivores à partir des arbres infectés. Cela inclut la stérilisation des outils de taille entre chaque utilisation. Il est important de ne pas composter les matières infectées dans les jardins environnants, car cela peut favoriser la propagation de la maladie aux autres arbres.

Plan du site