Les mesures de protection contre les dégâts causés par les goélands en milieu urbain

Publié le : 12 mars 20237 mins de lecture

Si vous cherchez à vous débarrasser des pigeons sur votre toit, vous pourriez avoir affaire aux goélands en milieu urbain. En effet, ces oiseaux peuvent causer des nuisances considérables, notamment en matière de bruit, de salissures, de dégradations et parfois même d’agressions. Pour prévenir ces désagréments, il est important de bien comprendre les habitudes alimentaires des goélands, ainsi que les méthodes de lutte et les réglementations en vigueur.

Les habitudes alimentaires des goélands en milieu urbain

Les goélands sont des oiseaux opportunistes et adaptatifs qui se nourrissent d’une grande variété de proies dans leur milieu naturel. En milieu urbain, ils se nourrissent principalement de déchets alimentaires issus des poubelles de restaurants, des fast-foods et des ménages.

Les divers aliments appréciés

Outre les déchets alimentaires, les goélands sont particulièrement friands de poissons, de crustacés et de coquillages qu’ils peuvent trouver dans les ports et sur les plages. Ils peuvent chasser des petits mammifères, des oiseaux et des insectes.

Les conséquences de l’alimentation en milieu urbain

Ces habitudes alimentaires peuvent causer des problèmes de santé chez les goélands et engendrer des déséquilibres écologiques importants. En effet, les déchets alimentaires peuvent être porteurs de maladies pour les oiseaux et pour l’homme. De plus, la surabondance de nourriture dans les zones urbaines peut favoriser la prolifération de certaines espèces et la diminution de certaines autres.

Les différentes méthodes de lutte contre les goélands en milieu urbain

Pour prévenir les nuisances causées par les goélands, il existe plusieurs méthodes de lutte qui peuvent être utilisées. Celles-ci vont de la pose de répulsifs à la stérilisation des œufs en passant par les filets de protection et la capture des oiseaux.

Les répulsifs

Les répulsifs sont des méthodes qui visent à rendre les lieux de nidification et de perchoir des goélands inconfortables. Ils peuvent prendre la forme de dispositifs sonores, de clôtures électriques, ou encore de jets d’eau.

La stérilisation des œufs

La stérilisation des œufs consiste à retirer un œuf d’un nid et à le remplacer par un œuf en plastique. Cette méthode permet de limiter le nombre de goélands dans une zone en évitant la reproduction.

Les filets de protection

Les filets de protection sont des grillages installés autour des zones à protéger, comme les toits ou les terrasses. Ils permettent d’empêcher les oiseaux de nicher sous les tuiles et les empêchent de se poser sur les surfaces.

La capture des goélands

La capture des goélands consiste à piéger les oiseaux avec des appâts et à les relâcher dans des zones protégées. Cette méthode est souvent utilisée en dernier recours et doit être réalisée par des professionnels.

Les réglementations en vigueur contre les goélands en milieu urbain

Les municipalités ont mis en place des réglementations pour lutter contre les nuisances causées par les goélands. Ces réglementations concernent la nourriture donnée aux animaux dans les zones publiques, la gestion des déchets alimentaires et la protection des zones de nidification.

Les mesures prises par les municipalités

Les municipalités ont mis en place des réglementations pour limiter l’accès des goélands aux déchets alimentaires dans les zones publiques. Certaines d’entre elles proposent des solutions alternatives pour nourrir les goélands dans des zones protégées, afin de limiter la concurrence alimentaire avec les autres espèces.

Les sanctions encourues en cas d’infraction

Les municipalités peuvent infliger des amendes pour les personnes ne respectant pas les réglementations mises en place. Ces amendes peuvent être largement dissuasives, variant en fonction de la gravité de l’infraction et du contexte local.

Les dangers pour l’environnement liés aux goélands en milieu urbain

Les goélands en milieu urbain peuvent causer des déséquilibres écologiques importants. Ils peuvent engendrer une forte concurrence alimentaire avec d’autres espèces et réduire la disponibilité de nourriture nécessaire à la survie de ces dernières. De plus, ils peuvent transmettre des maladies à d’autres animaux et à l’homme.

La concurrence alimentaire avec les autres espèces

Les goélands en milieu urbain se nourrissent de la même nourriture que d’autres espèces telles que les pigeons et les mouettes. Cela peut engendrer une concurrence alimentaire importante qui peut affecter la survie des espèces les plus fragiles.

Le risque d’épuisement des ressources alimentaires

La surabondance de nourriture dans les zones urbaines peut conduire à l’épuisement des ressources alimentaires. Cela peut avoir des conséquences dramatiques sur les écosystèmes locaux, affectant la survie de certaines espèces animales et végétales.

Les éventuelles maladies transmises par les goélands

Les goélands peuvent être porteurs de certaines maladies qui peuvent être transmises à l’homme et à d’autres animaux. Parmi ces maladies, nous pouvons citer la salmonellose, la cryptococcose et la maladie de Newcastle.

Les actions citoyennes pour lutter contre les goélands en milieu urbain

Il est important pour les citoyens de prendre des mesures pour limiter les nuisances causées par les goélands en milieu urbain. Ces mesures peuvent être individuelles ou collectives et visent à encourager les bonnes pratiques en matière de gestion des déchets alimentaires et à limiter la concurrence alimentaire entre les espèces.

Les gestes simples à adopter au quotidien

Pour limiter les nuisances causées par les goélands, il est important de bien gérer ses déchets alimentaires. Cela peut inclure le stockage en toute sécurité des ordures, le nettoyage régulier des poubelles et la réduction de la quantité de déchets produits. Il est possible d’encourager les initiatives de protection des espèces locales.

Les initiatives collectives pour protéger l’environnement

Les initiatives collectives peuvent être efficaces pour approuver les bonnes pratiques en matière de gestion des déchets alimentaires en milieu urbain. Les citoyens peuvent se regrouper en associations ou en collectifs pour porter des actions de sensibilisation, de protection des espèces locales et pour accompagner les municipalités dans la mise en place de réglementations adaptées.

Plan du site